Monday, 10am–5pm
Tuesday, 10am–5pm
Wednesday, 10am–9pm
Thursday, 10am–5pm
Friday, 10am–5pm

C’est en 1985, qu’un homme du pays a donné vie au tour des yoles rondes de Martinique, jadiscouru par des hommes qui se fixaient de simples défis chaque dimanche jusqu’à faire le tour del’île. Ce 35ème tour nous donne l’occasion de saluer tous ces anciens qui ont donné de la dimen-sion à cette activité.

Aujourd’hui, le tour de la Martinique des yoles rondes est devenu la manifestation de référence de notre territoire, agissant à la fois sur l’économie, le social, le culturel, le sport et le tourisme.

S’il est vrai qu’il s’agit d’une compétition de voile qui utilise l’espace maritime, il est aussi vraique son organisation influe également sur le terrestre et l’aérien, ce qui démontre au-delà deson authenticité, la mobilisation de moyens humains, techniques et technologiques nécessairesà sa réussite.

Le nouveau conseil d’administration de la FYRM a tout mis en œuvre, un mois à peine après sa nomination, afin que la Martinique puisse une nouvelle fois vivre cet événement populaire, rassembleur à l’extrême, unique au monde qui fait notre fierté.

Atteindre un tel niveau d’organisation, ne pourrait se faire sans le concours de la CTM, de l’Étatet de ses services, la gendarmerie et la police nationale, des villes-etapes, du SDIS, des asso-ciations de secouristes mais aussi et surtout du comité de gestion formé à 10% de bénévolesengagés, convaincus et passionnés de yole.

Et que dire des ces femmes et hommes sur les yoles mais aussi autour d’elles, qui durant 9 jours vont avec force et conviction, offrir sans limite d’efforts, à la population martiniquaise mais aussi ànos visiteurs le plus beau spectacle de voile traditionnelle de la Caraïbe.

Le tour de Martinique des yoles est une fête, qui se célèbre dans tous les foyers, où dans une famille de 4 personnes on peut trouver 4 supporters de yoles différentes, sans que cela ne cause de problème. Cest là aussi un aspect de la yole ronde et de son tour, que nous nousdevons de chérir.

Profitez-en, vantez-le, promouvez-le, partagez-le, le tour est à vous, le tour est à nous, faisons ensemble de lui, oui ensemble, un élément fort de promotion de la destination
Martinique tout en le protégeant.

Un clin d’œil pour l’initiative prise pour la candidature de la yole de Martinique au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO dans le registre de bonnes pratiques de sauvegarde.

Il seront pas moins de 200 coursiers, des femmes, des hommes de tous âges, qui braveront
9 jours d’affilés, pendant au moins 3 heures par jour, allongés sur un «bwa dréssé» à l’écoutille, ou encore à la pagaie, les vagues, le vent, les courants, les aléas du temps, par passion, béné-volement, pour la Martinique. Ils méritent d’ores et déjà du respect, des encouragements, des applaudissements, se sont les marqueurs indélébiles de la fierté martiniquaise

Alain RichardPrésident FYRM