UFR/Chanflor gagne à Saint Pierre et s’empare du maillot rouge

UFR/Chanflor remporte la seconde étape entre la Trinité et Saint Pierre. Les Robertins font d’une pierre deux coups puisqu’ils ravissent la première place du général à Brasserie Lorraine/Sara Energies Nouvelles.
Les conditions de course sont bonnes au départ à Trinité. UFR/Chanflor idéalement voilée prend le meilleur départ, Brasserie Lorraine/Sara Energies Nouvelles, Zapetti/Miltis, Somarec et GFA Caraïbes suivent à distance. Rosette/Orange, quelque peu attardée, rejoint le groupe de poursuivants. Au Marigot, UFR/Chanflor caracole toujours en tête de course, un quatuor composé de Brasserie Lorraine/Sara Energies Nouvelles, Zapetti/Miltis, Somarec et Rosette/Orange mène la chasse. Au Lorrain, un grain violent s’abat sur la flottille. Diet Discount, CTDM/EDF, Royal Fruits de Martinique/ADEP, Mutuelle Mare-Gaillard/Tania Chaussures, Elizé Restaurant/Madiana Cinéma et GFA/Caraïbes coulent. Les yoles de tête souffrent mais parviennent à maintenir leur embarcation à flots. Après le passage de Grand’ Rivière, un regroupent s’opère en tête de course entre UFR/Chanflor, Brasserie Lorraine/Sara Energies Nouvelles, Zapetti/Miltis, Somarec et Rosette/Orange. Ces yoles rentrent dans une zone d’accalmie au niveau de l’îlet La Perle, les hommes godillent ferme. Derrière c’est le trou. Au Prêcheur, UFR/Chanflor et Brasserie Lorraine/Sara Energies Nouvelles se détachent en tête de course, Zapetti/Miltis, Somarec et Rosette/Orange perdent du terrain, Nautitan et SMEM arrivent dans le lointain, le reste de la flottille est très attardé. Le vent se lève un peu après le Prêcheur, les yoles de tête tirent des bords pour rentrer dans la rade de Saint Pierre. UFR/Chanflor décroche Brasserie Lorraine/Sara Energies Nouvelles et creuse un bel écart en fin de parcours. Après plus de 5h10 d’efforts, UFR/Chanflor remporte avec autorité la seconde étape, Brasserie Lorraine/Sara Energies Nouvelles arrive plus de 8 mn plus tard, Zapetti/Miltis complète le podium à plus de 12 mn, Rosette/Orange et Somarec franchissent ensuite la ligne à une quarante de minutes. Après le passage de SMEM, sixième de l’étape à 1h13, la direction de course ferme la ligne à 15h41. Les autres yoles furent tractées à terre et écoperont d’une pénalité au temps.